Le projet

Le MARQUEE est un rêve d’enfant qui a pu se concrétiser après beaucoup de patience et de persévérance. Né de la passion de notre métier et de l’amour de la musique, le MARQUEE se doit d’être un havre de paix pour tous ceux qui aiment la musique, le dialogue, le partage , les bons petits plats et la bonne bière.

Au MARQUEE un grand choix de pizza cuite au feu de bois, de salades et autres pâtes, viandes, tartares, poissons et moules vous y seront servis dans le cadre unique des étables d’une ancienne grange auvergnate.

A deux minutes de la sortie 17 de l’autoroute A 89, a mi-chemin entre Brive et Périgueux et a 10 KM de Montignac-Lascaux.

Au MARQUEE le blues, le jazz, le rhythm’n’blues, le rock et le funk y sont roi un samedi par mois.

Pourquoi « Le Marquee »

210618_1342672542763_855749_o

 

Le Marquee Club a été témoin du développement de la musique populaire à Londres pendant plusieurs dizaines d’années. C’était la scène des débuts des légendes du rock comme les Rolling Stones, Jimi Hendrix ou The Clash. Ce club mythique a ouvert ses portes en avril 1958 au 165 oxford Street.
A l’origine, il accueille des concerts de Jazz et de Rythme and Blues.

Dans les années 60, avec l’émergence de la culture pop, le public du Marquee se diversifie. Un des pianistes résident, Alexis Korner, invite ses amis Mick Jagger et Keith Richards à jouer sur scène : c’est la 1ère représentation publique de ceux que deviendront les Rollings Stones, le 12 juillet 1962.

Quelques années plus tard, l’enseigne déménage au 90 Wardour Street dans le quartier branché de Soho.
Dans les années 60’ 70’ la musique britannique rayonne dans le monde entier.

Les planches du Marquee club accueillera des stars qui deviendront mondialement connues comme Jimi Hendrix, David Bowie, Led Zeppelin, The Who, Genesis ou Pink Floyds. Dans les années ’80, la mode change et les musiques évoluent, mais le Marquee est toujours un Club de référence : la scène acid rock et punk vient jouer ses premiers accords dans ce club.

Progressivement les influences new wawe, synth pop, heavy rock et neo progressive changent la donne et inondent les concerts londoniens : de nombreux groupes viennent soulever les foules comme Police, David Bowie, The Cure, Iron Maiden, Guns’n roses, Joe Cocker, les Sex Pistols ou The Clash.